.La compagnie.

L’Envers Libre Créations est une association loi 1901 créée en Seine Saint Denis en 2011 et basée depuis fin 2013 à Nantes. Elle a pour but le développement, la promotion et la diffusion de l’art et la culture populaires sous forme de spectacles, œuvres, ateliers et stages.

 L’Envers Libre Créations regroupe des auteurEs, comédienNEs, metteurEs en scène travaillant autour de l’écriture, du théâtre et de la musique. Nous avons l’ambition de défendre une poésie et un théâtre social contemporains, populaires et exigeants. Notre désir est de mettre en avant des univers chaotiques qui sont pour nous la seule manière honnête de représenter le monde. Nous voulons porter sur ces univers et les figures qui les habitent un regard libéré de tout manichéisme en privilégiant la remise en question et en rejetant la morale en tant que « science du bien et du mal ».

Nos projets sont essentiellement tournés vers les publics adolescents et de la petite enfance, deux moments majeurs de la construction personnelle et sociale riches en interrogations existentielles. 

.Biographies.

Après 4 années de formation théâtrale en Suisse, Aurélie créé la compagnie En Flagrant Délice avec laquelle elle monte la pièce Vidange, pièce mêlant chant, théâtre et séquences rythmiques. En 2007, elle s'envole pour le Burkina Faso. Là-bas, elle travaille avec une association locale et met sur pied divers ateliers pour enfants des rues: Improvisations, clown, marionnette, dessin, écriture...

En 2011, elle part pour l'Argentine où elle travaille sur une adaptation de La Tempête de Shakespeare en objets articulés, marionnettes et masques tout en se formant dans divers stages ( marionnettes, théâtre d'objet, illustration...).

A son retour, elle s'installe à Nantes où elle travaille avec la compagnie La LINA, avec la compagnie Deux Travers (marionnettes, théâtre gestuel) et la compagnie L'Envers Libre Créations.

Elle travaille ponctuellement pour la compagnie OTT (Murder Party).

Elle donne des cours d'improvisation au sein de la compagnie Live Comedy et des ateliers de théâtre avec la Cie des Arts.

En 2015 elle co-crée le spectacle jeune public Togarimoq.

En 2016, elle part au Liban pour un projet Musique, théâtre et clown pour la paix avec la musicienne Carole Collaud

( tournée de spectacles + stages pour enfants et adolescents).

Formée en 2014 avec le Rire Médecin, elle travaille également comme comédienne-clown à l'hôpital ( La Cerise dans le Gâteau, Etoil'clown).

 

 

 

 

 

Formée aux Cours Simon pendant trois ans, Laureline Lejeune a appris son métier en travaillant l’interprétation de textes des répertoires classique et contemporain. À la sortie de l’école, elle joue dans TocToc de Laurent Baffie au Théâtre du Palais Royal à Paris. Elle participe aux projets de la compagnie NAOPS en jouant dans les mises en scène de Chloé Ponce Voiron. Dans Combien de nuits faudra-t-il marcher dans la ville de Catherine Anne aux théâtres Pixel et du Funambule puis dans Eves, une création autour de la condition des femmes dans le monde représentée au théâtre des Déchargeurs puis au Festival d’Avignon et enfin en tournée en France à l’étranger. À l’origine du collectif l’Envers Libre Créations qui a pour ambition de promouvoir un théâtre populaire et exigeant, elle porte avec cette structure un projet de pièce sur la violence adolescente, Burn Baby Burn de Carine Lacroix, mis en scène par Cécile Arthus qui se joue dans différents théâtres, lieux culturels et alternatifs d’Ile de France puis au TNT à Nantes en 2014. Depuis septembre 2014, l’Envers Libre est compagnie résidente dans ce théâtre. En parallèle, elle donne des cours de théâtre aux collégiens et se forme à l’improvisation avec la LINA (Ligue d’improvisations de Nantes Atlantique). C’est après un stage de clown donné par Gabriel Chamé qu’elle créé avec Wendy et Aurélie la pièce Lieu Commun

Wendy se forme tout d’abord au théâtre au lycée puis au conservatoire de la Roche sur Yon auprès de différents pédagogues. Elle y intègre le Cycle d’Orientation Professionnelle à la fin duquel elle adapte sur scène le livre de la plasticienne Sophie Calle, Douleur Exquise, dans le cadre du diplôme d’études théâtrales. Elle participe deux étés de suite aux Esquisses d’été, festival de théâtre dans les jardins de La Roche sur Yon avec la compagnie Le Menteur Volontaire. Elle décide ensuite d’entamer des études en Arts du spectacle à l’Université Lyon 2 et obtient sa licence. En parallèle elle pratique la danse et le chant en individuel et en chorale. Elle retrouve le travail du clown qu’elle avait rencontré des années auparavant, en participant à différentes sessions de stages auprès de Serge Poncelet, Gabriel Chamé, Eric Blouet. C’est au cours d'un de ces stages qu'elle rencontre  Aurélie Bapst et Laureline Lejeune avec qui elle créé le trio burlesque Lieu Commun, à la suite de quoi elle rejoint L'Envers Libre Créations.

Elle participe au projet Wonder Cake, toilettes mobiles et écologiques, comme comédienne-accueil dame pipi sur des festivals dans toute la France.

 

 

 

 

 

À l'issue de sa formation aux Cours Simon, Anaïs Harté fait ses premiers pas professionnels dans une mise en scène de Sébastien Azzopardi, Le Tour du monde en 80 jours, qu’elle joue un an au Café de la Gare avant de partir avec ce spectacle en tournée mondiale (France, Nouvelle Calédonie, Qatar...etc.) jusqu’en 2011. Fin 2011, elle créée avec Laureline Lejeune la Compagnie L’Envers Libre Créations, école nomade d’éducation populaire. La compagnie dispense des ateliers de théâtre, d’écriture et de rap, et travaille auprès d’enfants et d’adolescents dans toute l’île de France et en région Nantaise. L’Envers Libre Créations produit aussi des écritures contemporaines, notamment son premier spectacle : Burn Baby Burn, de Carine Lacroix, mis en scène par Cécile Arthus, artiste associée au CDN de Thionville. Le spectacle est soutenu par le Collectif 12 de Mantes la Jolie, partenaire du réseau Act’if. Il joue ensuite au Lavoir Moderne Parisien lors du Festival au Féminin 2013 puis au TNT à Nantes début 2014. À l’issue des représentations de Burn Baby Burn en janvier 2014, L’Envers Libre Créations est choisie par le TNT pour bénéficier d’une résidence de création d’une durée de 3 ans. Plus récemment, Anaïs Harté reprend Grandir, jeune public écrit et mis en scène par Rebecca Bonnet, créé en 2013 au Jardin Planétaire de Viry Chatillon puis à La Marmaille à Limoges. Aujourd'hui elle travaille auprès de Stéphane Bénazet dans l'Enfant Froid de Mayenburg, finaliste du concours jeune metteur en scène du Théâtre 13. Elle développe aussi son statut d’auteure, notamment pour l’écriture du prochain spectacle de L’Envers Libre Créations et auprès de Vincent Dedienne pour la Bio Interdite du Supplément sur Canal Plus.