.Les ateliers.

L’Envers Libre, un acteur culturel

.Les ateliers de 2018.

La compagnie aime à se définir comme une école nomade populaire, avec pour principe pédagogique de transmettre des savoirs par l’échange de pratiques.

 

L’ambition pédagogique de la compagnie est d’inviter les enfants à s’emparer activement de sujets.

Nous souhaitons accompagner les participant·e·s aux ateliers au plus près des sensibilités et des rythmes de chacune et chacun.

Nous croyons à l’apprentissage par l’autonomie et cherchons à ce que nos participant·e·s aux ateliers puissent produire une pensée propre et trouver la place de l’exprimer.

Nous veillons de fait à créer un espace bienveillant respectueux des besoins et visions de chacun·e·s.

 

.Les ateliers de la rentrée 2018.

Les comédiennes de L’Envers Libre proposent aux enfants de 6 à 10 ans des ateliers hebdomadaires les mardis après l’école.

 

Les ateliers pour les 6/7ans seront proposés de 16h30 à 17h30 puis pour les 8/10ans de 17H45 à 18H45 à la salle de la Maison des Confluences.

 

Concernant les tarifs, L'Envers Libre a la volonté que chaque enfant ait accès à nos ateliers. Nous proposons donc aux familles 2 tarifs conscients, à savoir, nous vous laissons choisir le tarif qui vous conviendra le mieux : 120€ ou 170€ pour l'année.

 

Les premiers cours commenceront le mardi 18 sept.

 

Les places aux ateliers sont limitées, donc n'hésitez pas à vous inscrire dès à présent en nous envoyant un mail à ateliers.lenverslibre@gmail.com

Nous serons également ravies de pouvoir répondre à vos questions.

Au plaisir, et à bientôt!

 



Nous proposons aux enfants un espace libre d'expression.

A travers des échauffements physiques, vocaux, des exercices de concentration, d'écoute et d'imagination, nous abordons le théâtre de façon joyeuse.

Il s'agit là d'une approche pédagogique bienveillante qui s'appuie sur exercices propres à la pratique de l'improvisation, du clown et du théâtre dit "de texte".

Nous utilisons ces exercices et techniques sans que nos ateliers soient pour autant à proprement parler des ateliers d'improvisations. 

Nous partons d'improvisations, muettes ou avec paroles, seul.e ou en groupe, pour mieux aborder les corps de personnages et les situations dites "de théâtre".

 

Plus largement l'objectif de nos ateliers est de :

- favoriser l'estime de soi et la confiance de chacun.e

- valoriser l'originalité de chacun.e 

- expérimenter la solidarité au plateau 

- respecter les identités de chacun.e au sein d'un groupe

- prendre du plaisir :)


Les intervenantes:

Céline a découvert et commencé le théâtre d'impro il y a 10 ans à Rennes, et n'a jamais cessé de pratiquer. Elle fait aujourd'hui partie de la troupe d'improvisation nantaise Le Cidre. Elle a rejoint la compagnie pour y partager et développer ses pratiques artistiques.

Laureline est une des créatrices de la compagnie L'Envers Libre, au sein de laquelle elle joue trois spectacles. Elle est aussi comédienne improvisatrice à la LINA et s'est formée au clown durant différents stages. Elle donne par ailleurs des ateliers de théâtre en direction des adolescent.e.s.

Wendy s'est formée au travail du clown auprès de pédagogues différents, durant plusieurs sessions de stages. Elle joue dans le trio clownesque et absurde de la compagnie, Lieu Commun.

 


-LE STAGE ENFANT (6/8Ans) DES VACANCES d'OCTOBRE 2018-

Les quatre jours de stage seront répartis sur les matinées pour les 6/8ans sur 1h15 par séance afin de s'adapter au rythme et à la concentration pour cette tranche d'âge.

Les séances commenceront par des échauffements, continueront par des exercices, des jeux simples et ludiques pour laisser l'imaginaire et l'inventivité prendre le pas sur la réflexion et le jugement. Et petit à petit nous irons vers des moments d'improvisation.

Nous prendrons appui, si besoin, si envies, sur des textes ou des morceaux de musique ou des livres.

 



Elle intervient auprès des classes de Clin (élèves non- francophones primo-arrivants) à l'école primaire Rodin de la cité des Francs-Moisins de Saint-Denis. Cette action a pour objectif de valoriser ces enfants par la pratique théâtrale dans leur apprentissage de la langue française et leur socialisation avec les autres élèves. Forte de son succès, l'action est renouvelée cette année dans la Clin de l'école Croix-Rouge à Aulnay-sous-Bois.

L'Envers Libre Créations dispense aussi des ateliers dans des collèges et lycées de Seine-Saint-Denis.

Ainsi, Anaïs participe au dispositif départemental « Hors-les-Murs » (Saint-Denis plaine commune) dont l'action vise à redonner confiance à une dizaine de grands décrocheurs entre 17 et 20 ans.

Par ailleurs, Anaïs travaille régulièrement en théâtre forum au sein du Théâtre du Chaos auprès d'adolescents et d'adolescentes dits difficiles sur des thématiques de prévention des violences et des conduites à risques.

En parallèle de sa formation théâtrale, Anaïs s'est formée à l'animation de stage d'autodéfense pour les adolescentes et les enfants et suit une formation continue auprès d'Emmanuelle Piet concernant la prévention et le diagnostic des maltraitances faites aux enfants (médecin généraliste, présidente du Collectif Féministe contre le Viol, et chargée de l'expertise des violences faites aux enfants à l'Observatoire des violences faites aux femmes de Bobigny).

Fin 2011 elle initie la création avec Anaïs Harté de la compagnie l’Envers Libre Créations avec laquelle elle dispense des ateliers de pratique théâtrale en banlieue parisienne. L’année qui suit, elle décide de revenir s’installer à Nantes, la ville où elle est née.

Elle porte avec cette structure un spectacle autour des violences liées à l’adolescence, Burn Baby Burn, de Carine Lacrois, mis en scène par Cécile Arthus, où elle partage la scène avec Anaïs Harté.

En parallèle de la création de spectacles aux écritures contemporaines, Laureline donne avec la compagnie de nombreux ateliers de pratique théâtrale auprès des publics adolescents.

En 2013 elle est contactée pour participer au dispositif « Jeunes en scène ».

L’action est renouvelée trois années de suite avec des classes SEGPA et ULIS.

Au fil de ses expériences Laureline développe une pédagogie adaptée aux publics les plus difficiles avec pour principe transversal à chaque thématique la prévention et le dépassement des préjugés et des discriminations exercés au sein des groupes auprès desquels elle intervient.